Acheter pour louer : les erreurs à ne pas commettre

Si vous envisagez d’acheter pour louer, il y a quelques erreurs que vous voudrez éviter. Qu’il s’agisse de payer trop cher pour une propriété ou de ne pas vérifier vos locataires, ces manquements peuvent vous coûter du temps et de l’argent. Mais avec un peu de planification et de prévoyance, vous pouvez les éviter. Voici les 7 principales erreurs à ne pas commettre lors de l’achat d’un bien locatif.

Acheter pour louer : l’erreur de choisir le mauvais emplacement

En matière d’immobilier, l’emplacement est primordial. Mais que se passe-t-il lorsque vous achetez une propriété au mauvais endroit ? Voici quelques erreurs à ne pas commettre lors du choix d’un bien locatif.

Ne choisissez pas un emplacement simplement parce que c’est bon marché. Bien sûr, vous voulez obtenir la meilleure offre possible. Mais parfois, l’option la moins chère n’est pas la meilleure solution. Faites vos recherches et assurez-vous d’obtenir une propriété dans un bon emplacement, même si cela coûte un peu plus cher. Vous pourrez louer plus facilement et plus cher.

N’oubliez pas les écoles, les hôpitaux et les transports en commun. Ce sont tous des facteurs importants à prendre en compte lors du choix d’un bien locatif. Pour minimiser les déplacements en voiture, de nombreux locataires souhaitent un accès à pied à toutes les commodités.

Ne pas vérifier la demande avant d’acheter pour louer

De nombreuses personnes souhaitent acheter une propriété pour la louer, mais il y a quelques points à garder à l’esprit avant de prendre cette décision. L’un d’eux est de s’assurer qu’il existe effectivement une demande de logements locatifs dans la zone où vous envisagez d’acheter. Il existe plusieurs façons de faire des recherches à ce sujet, notamment en discutant avec des agents immobiliers locaux et en consultant les annonces en ligne.

Ensuite, même s’il y a une forte demande de locations dans une région, vous devez être conscient de la concurrence. S’il existe déjà un grand nombre de propriétaires proposant des logements à louer, il peut être difficile de remplir votre propriété. Encore une fois, les agents immobiliers peuvent être utiles pour rechercher la concurrence.

Fixer le loyer en fonction de votre emprunt

Lorsque vous êtes prêt à acheter un bien locatif, vous devez vous assurer que vous ne fixez pas un loyer trop bas. Après tout, vous devrez gagner suffisamment d’argent auprès de vos locataires pour couvrir votre emprunt tout en réalisant un profit. N’allez pas non plus surévaluer votre bien. Suivez ces conseils pour fixer le bon montant de loyer dès le départ :

  • Connaissez votre marché. Recherchez les tarifs de location dans votre région afin d’avoir une bonne idée de ce que les autres propriétaires facturent pour des propriétés similaires.
  • Considérez tous les coûts. En plus de votre prêt immobilier, n’oubliez pas de prendre en compte des éléments tels que l’assurance, les taxes et les réparations/entretien lorsque vous fixez le montant du loyer.
  • Ne soyez pas trop gourmand. Il est important de demander un loyer suffisant pour couvrir vos dépenses. Mais si vous vous écartez du marché, vous aurez peut-être du mal à trouver des locataires.

Aussi, acheter son logement trop cher pourrait vous forcer à placer un loyer trop élevé. Réalisez donc bien vos calculs avant de vous lancer.

Faire de mauvaises réparations

Un logement nécessite souvent des rénovations. Avant d’acheter pour louer, assurez-vous de savoir dans quel type de réparations vous vous embarquez. Sinon, vous pourriez finir par dépenser plus d’argent que vous ne gagnez en revenus locatifs. Voici quelques erreurs courantes concernant les réparations sur un bien locatif :

  • Ne lésinez pas sur la qualité. Ce n’est pas parce que vous ne vivez pas dans la propriété que vous devez rogner sur les réparations. Vos locataires s’attendent à une maison bien entretenue, alors utilisez des matériaux de haute qualité qui dureront. Visez sur le long terme.
  • Ne faites pas tout vous-même. À moins que vous ne soyez un très bon bricoleur, il est préférable de laisser les réparations majeures aux professionnels. Non seulement ils feront un meilleur travail, mais cela vous fera également économiser du temps et des tracas.
  • Ne retardez pas les réparations. En respectant vos locataires, ils feront de même. 

Choisir les mauvais locataires

Les problèmes avec les locataires sont courants et peuvent couter cher. Certains ne paient pas leur loyer à temps ou dégradent la propriété. Voici quelques conseils pour choisir les bons locataires.

Tout d’abord, faites vos recherches. Parlez à d’autres propriétaires et découvrez ce qu’ils recherchent chez un locataire. Une fois que vous avez une idée de ce que vous recherchez, sélectionnez soigneusement vos candidats. Demandez-leur une personne cautionnaire pour vous assurer en cas de non-paiement.

Ensuite, soyez clair sur vos attentes dès le départ. Assurez-vous que vos locataires potentiels comprennent ce que vous attendez en termes de paiement de loyer et de prise en charge de la propriété. Mettez tout par écrit pour qu’il n’y ait pas de malentendu plus tard.

Acheter pour louer : penser pouvoir tout gérer seul

Dans le monde d’aujourd’hui, il est facile de se sentir obligé de tout faire seul. Nous voyons d’autres personnes réussir et pensons que nous ne pouvons pas atteindre nos objectifs si nous ne faisons pas cavalier seul. Cependant, c’est une erreur. Essayer de tout gérer par vous-même ne mènera qu’à l’épuisement et à la frustration. Vous penserez économiser un peu d’argent, mais il vous en coûtera souvent plus cher.

Il est important de se rappeler que même les personnes qui réussissent le mieux ont de l’aide. Ils ont une équipe de personnes sur lesquelles ils comptent pour les aider à atteindre leurs objectifs. Vous ne devriez pas avoir peur de demander de l’aide quand vous en avez besoin. Il n’y a pas de honte à admettre qu’on ne peut pas tout faire soi-même.

Dans le cas d’une location, il peut être utile de confier le bien à une agence immobilière spécialisée.

Oublier de gérer sa fiscalité immobilière

Si vous envisagez d’investir dans une propriété locative, il est important de comprendre les implications fiscales. Vous devrez payer de l’impôt sur vos revenus locatifs et vous pourriez également être assujetti à l’impôt sur les gains en capital si vous vendez la propriété. Il existe également un certain nombre de dépenses que vous pouvez déduire de votre revenu imposable.

Il est important de demander conseil à un professionnel si vous envisagez d’investir dans une propriété locative. Les conseillers en gestion de patrimoine maîtrisent parfaitement ce domaine.

Acheter pour louer est une excellente idée. Vous pourrez vous constituer un patrimoine si vous êtes vigilant. Veillez toutefois à ne pas prendre de risques inconsidérés. Vos revenus de location devront rembourser une bonne partie de votre emprunt immobilier.

 

Plus
d'articles

Compare listings

Comparer